Ce sont des alliages de composition Fe+Cr + Al avec certains éléments d’addition et terres rares, tels que l’Yttrium, le Zirconium, Titane, Cérium et Lantanum qui leur confèrent :

- une excellente résistance à l’oxydation à chaud
- une limitation de l’oxydation inter-granulaire
- une bonne durée de vie

Il s'agit des alliages :

- Resistohm PRM,
- Y Resistohm 145, 140, 135, 125.

Leur structure du type cc leur confère néanmoins une plasticité à froid inférieure aux alliages austénitiques (NiCr)

Les avantages du FeCr Al par rapport aux NiCr :

  • Une résistivité plus élevée (jusqu’à 1.44 ohm mm²/m)
  • Une température d’utilisation plus élevée dans l’air (1300 contre 1200°C pour le RS 80)
  • Un taux de charge plus élevé
  • Une bonne résistance aux atmosphères sulfureuses et carbonées
  • Une densité moins élevée ce qui signifie : avec un même poids de matériel un nombre d’éléments plus important (coût unitaire moins élevé)


Cependant :

  • Une plasticité moins importante et mise en forme plus difficile
  • Tenue mécanique limitée et fragilisation après la première chauffe
  • Possibilité de corrosion plus importante à cause du fer.
  • Phénomène de « cheminement » plus important (striction et allongement des résistances)


Contraintes :

  • Oxydation préalable souvent nécessaire
  • Teneur minimale en alumine des supports : 60 % sans oxyde de fer
  • Dans les fours sous atmosphère, couche initiale d’oxyde protecteur à régénérer périodiquement