Découverte de l'Invar®

L'Invar®, alliage à 36 % de nickel, présente la particularité d'avoir une dilatation quasiment nulle dans une plage de températures allant de la cryogénie à l'ambiante.Cette anomalie a été mise en évidence par Charles-Edouard Guillaume, physicien suisse Prix Nobel de physique 1920, conjointement avec Imphy et a donné naissance à l'Invar® en 1896. En effet, dès le début des années 1890, l'usine d'Imphy s'est orientée vers les aciers au nickel. Elle est ainsi devenue l'associée idéale des expériences de Charles-Edouard Guillaume.Forts de la découverte de l'Invar®, de nombreux chercheurs d'Imphy - au premier rang desquels figure Pierre Chevenard - mettront en évidence les diverses propriétés des alliages de nickel au cours du 20ème siècle. L'Invar® a ainsi été le précurseur de nombreux autres alliages.Plus que jamais, l'Invar® est aujourd'hui un alliage clé dans de nombreuses applications nécessitant bien sûr une dilatation quasiment nulle mais aussi une bonne aptitude à la mise en oeuvre ou à la soudure : masques et cadres de télévision couleur, cuves de méthaniers, pipes pour transfert de fluides cryogéniques, boitiers de composants électroniques, armatures de téléscope spatial, echoboxes pour relais terrestres de téléphonie mobile, dissipateurs thermiques, pièces de machines outils...Invar® est une marque déposée d'Imphy Alloys depuis 1907. Les connaissances des ingénieurs et chercheurs d'Imphy et les principales utilisations de l'Invar® et de ses alliages dérivés ont été rassemblées dans un ouvrage publié à l'occasion des 100 ans de l'Invar®, Les Alliages de fer et de nickel, aux éditions Tec & Doc Lavoisier.